Les différents types de massages à travers les époques et les cultures

Le massage porte aussi le nom de massothérapie. Cette notion englobe un ensemble de techniques qui visent à détendre, améliorer la circulation sanguine, éliminer des toxines… Cette méthode de guérison provient de traditions et coutumes très anciennes.

Les origines de la technique du massage

Bien que l’on ait mis un nom sur ces frictions corporelles que très récemment, cette pratique a été perpétrée par de nombreuses civilisations avant de devenir le moyen de relaxation que l’on connaît dans notre société contemporaine. Le massage est l’une des pratiques thérapeutiques la plus ancienne connu de l’homme.

Le terme “massage” provient :

  • du grec “massein” ce qui signifie “presser légèrement”
  • de l’hébreu “mashesh” qui veut dire “palper”
  • et de l’arabe “mass” qui se traduit par le verbe pétrir

Des textes datant de plus de 3 000 ans venant de Chine, d’Inde ou de Perse y font référence, ce qui fait que l’on considère souvent le massage comme une pratique importée d’Extrême-Orient, mais elle trouve désormais de plus en plus d’intéressés au sein de l’Occident.

En effet, les Grecs et les Romains utilisaient cette méthode avant et après le sport (gymnases, palestre et les jeux de gladiateurs) mais aussi dans le domaine de la médecine avec certains traitements comme soulager les névralgies et les migraines mais aussi pour soigner des troubles variés.

C’est seulement au XVII° siècle que le massage devint populaire en Europe grâce au Suédois Per Henrik Ling. (Voir l’histoire du massage suédois ci-dessous)

Quels sont les bienfaits de la massothérapie ?

Les bienfaits du massage n’ont plus besoin d’être prouvés à ceux qui s’y seront laissé prendre ; ils procurent un bien-être physique et psychique en agissant directement sur la peau en la tonifiant, les tendons, les muscles, les ligaments et parfois aussi sur les méridiens d’acupuncture. Aujourd’hui, des appareils d’acupuncture performants sont conçus grâce à un laser. Ils permettent également de réduire le stress et les tensions de la vie quotidienne provoquant fatigue et engourdissements.

Le contact avec la peau stimule le cerveau et produit des endorphines, mais aussi élimine des toxines contenus dans le corps dû au relâchement musculaire du cerveau et de l’activation sanguine.

Maintenant adoptée comme partie intégrante de certains programmes de rééducation, la massothérapie s’est développée au fil du temps comme une science codifiée, étant la raison pour laquelle la pratique du massage est de plus en plus diversifiée selon la culture et les soins que l’on recherche.

Des appareils de massage ont été conçus pour améliorer la technique du massage pour les particuliers souhaitant se masser à domicile. Ces dispositifs de massages peuvent être utilisés facilement. Avec cet appareil de massage infrarouge Beurer MG 80, vous profiterez d’un vrai massage professionnel chez vous !

D’après le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, une nouvelle réglementation a été approuvée concernant l’autorisation des personnes ne disposant pas du titre de masseur-kinésithérapeute d’apporter simplement du bien-être à la personne en les massant. (Loi du 26 janvier 2016 dans le code de la santé publique). Les professionnels comme les esthéticiennes peuvent désormais pratiquer des massages non thérapeutiques.

Le métier de masseur-kinésithérapeute se recentre sur son rôle ; la rééducation et le massage thérapeutique.

Un nouveau titre professionnel sera inscrit au Répertoire National des Certifications professionnelle celui de : praticien en technique corporelle de bien-être.

Dans quels cas les massages sont-ils déconseillés ?

La méthode du massage consiste à manipuler la peau, les muscles, les tendons, les ligaments. Cependant, tout le monde ne peut se faire masser.

Les personnes ayant une maladie comme l’hémophilie ne peuvent pratiquer cette méthode. Le massage peut provoquer des blessures musculaires dues aux plaquettes peu nombreuses qui coagule le sang.

Les blessures telles que les coupures, les plaies, les rougeurs ne sont pas les bienvenus puisqu’au toucher, ces zones sont très sensibles.

Le massage n’est pas recommandé aux personnes diabétiques, qui ont des troubles cardiaques ou des problèmes d’os.

Une personne fiévreuse ne peut exercer cette pratique puisque la température de son corps va augmenter.

Outre les maladies, il n’est pas conseillé de se faire masser après un repas. Le corps est en pleine digestion. Durant les premiers mois de grossesses, les pressions au niveau des jambes sont à éviter.

Dans cet article, nous allons aborder un certain nombre de massages de manière non exhaustive, le but étant de découvrir des façons de faire différentes selon les cultures et les besoins, avec toujours un seul objectif cependant ; le bien-être.

 

Pour suivre notre actualité, rendez-vous sur la page Facebook de GirodMedical ou notre Twitter GirodMedical !

Index

Le massage Suédois

Le massage prénatal pour les femmes enceintes

Le massage amma

Le massage aux pierres et aux galets chauds

Le massage Chinois

Le massage Thaïlandais

Le drainage lymphatique manuel

Le massage abdominal

Le massage Balinais

Le massage Hawaïen

Le massage Cachemirien

Le massage Californien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *