Le massage Californien

Qu’est-ce que le massage Californien ?

Le massage californien s’est développé pendant les années 70 près de San Francisco, aux États-Unis. On doit la maternité de cette technique psycho-corporelle à Margaret Elke, massothérapeute californienne ayant été formée à l’institut Esalen et qui s’inspire des pratiques issues de la « Gestalt Therapy » en y ajoutant une profondeur émotionnelle et communicative. C’est pour cela que le massage californien s’appelle aussi le massage Esalen.

A cette époque de nombreuses recherches et thérapies mettaient en avant l’importance du développement du potentiel humain par l’expression des sentiments et la prise en considération d’autrui en tant qu’individu. Aussi le massage californien est également appelé « toucher du cœur ».

La technique s’est popularisée dans les années 80 d’abord aux États-Unis puis outre-Atlantique, en France. Utilisé essentiellement lors de thérapies de relaxation de groupe, ou comme complément à un suivi psychothérapeutique, le massage californien est aujourd’hui largement pratiqué dans les centres de bien-être et spas du monde entier.

Comment se déroule une séance de massage californien ?

Avant de débuter la séance, il est important d’instaurer une relation de confiance avec le patient en commençant par une discussion.

Le massage californien se déroule en douceur en commençant par des effleurages tout le long du corps. Pouvant s’apparenter à des caresses, le patient massé s’abandonne petit à petit et entre dans un état de relaxation intense pour effacer les tensions physiques et mentales. Une huile de massage tiède ou chauffante favorise la fluidité des mouvements, pour une sensation encore plus agréable des mains glissant sur la peau. L’huile de massage skincare en spray Abena fera parfaitement son travail pour vous détendre au maximum.  Les mouvements s’intensifient à mesure que le massage se poursuit, les mains enchaînent pétrissages et étirements de la peau grâce à une chorégraphie harmonieuse, et les pressions se font plus fortes sur les zones les plus tendues.

Ce sont des exercices qui se basent sur la sensibilité et la réappropriation de son corps.

Pour donner du rythme et une dynamique au massage, le thérapeute peut commencer à guider le receveur avec une respiration ample, lente, profonde, pour l’inviter à faire de même; le travail de respiration est essentiel pour augmenter la réceptivité du patient et le faire se concentrer sur le chemin qu’emprunte l’air dans son corps.

Un massage californien dure généralement une heure et s’exerce en priorité sur la partie haute du corps, d’abord le dos pendant environ 45 minutes, puis le torse et l’abdomen à la fin de la séance.

Généralement pratiqué sur une table de massage confortable par les ostéopathes et kinésithérapeutes, le massage californien peut se dérouler à même le sol ou sur un tatami comme il est possible de le voir dans certains centres de massage de bien-être.

Les doses d’huiles utilisées étant assez généreuses, pensez à protéger votre table des traces d’huiles débordantes avec une housse style éponge comme les housses en éponge Ligne K, rajoutant par ailleurs un peu de confort pour la personne massée.

A la fin de la séance, le patient se sent relaxé. Il a lâché prise et oublier tous les petits soucis de la vie de tous les jours.

Quels sont les bienfaits du massage californien ?

Quel que soit l’âge, le massage californien est ouvert à tous, les adultes comme les enfants.

Les bénéfices d’un massage californien bien exécuté mais aussi bien reçu sont nombreux; il garantit une relaxation musculaire, émotionnelle et spirituelle. Il contribue notamment  à :

  • Soulager les tensions (physiques et mentales)
  • Soulager la contraction des muscles dues à des processus psychosomatiques
  • Une meilleure irrigation des tissus grâce à la stimulation de la circulation sanguine et lymphatique.
  • Retrouver un équilibre nerveux grâce aux manœuvres apaisantes sur de nombreuses terminaisons nerveuses.
  • Une relaxation psychologique et un éveil des sens permettant à la personne d’être plus à l’écoute de son corps et de l’accepter dans son entièreté.
  • Libérer le stress

Les contre-indications

La méthode du massage californien est très douce. Seul les personnes fiévreuses, cardiaques ou souffrant de troubles circulatoires ou d’ostéoporose ne sont pas conseillées de pratiquer ce massage californien.

Le massage californien peut être exercé sur les femmes enceintes (après 3 mois) seulement par des personnes formée pour ce type de massage.

Il faut savoir que cette pratique n’est pas une pratique médicale ni paramédicale. Ce n’est pas un massage thérapeutique mais plutôt un massage relaxant, de bien être.

Cet article vous a plu ? Retrouvez les différents types de massages à travers les époques et les cultures sur notre blog.

Pour suivre notre actualité, rendez-vous sur la page Facebook de GirodMedical ou notre Twitter GirodMedical !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *