Comment prendre correctement sa tension artérielle avec un tensiomètre ?

Nos recommandations pour l’utilisation d‘un tensiomètre

 

 Les choses à ne pas oublier quand on mesure sa tension artérielle

Le tensiomètre est un dispositif reconnu par les professionnels de la santé au niveau mondial, car il est très précis quand il s’agit de prendre la tension artérielle du patient. Cependant, pour qu’il soit réellement efficace, il doit être bien positionné et certaines conditions doivent être respectées.

Avant de commencer votre mesure, vous devez vous mettre dans les meilleures dispositions possibles. Assurez-vous d’être dans un environnement calme et relaxant. Ensuite, asseyez-vous pendant au moins 5 minutes. En effet, le stress, la position du corps et l’effort physique sont des facteurs qui influencent la mesure de la tension artérielle.

En ce qui concerne l’application du brassard des tensiomètres au bras, il faut être vigilant. Des recherches ont montré qu’une personne sur trois ne prend pas correctement sa tension artérielle. Cela s’explique par le mauvais positionnement des brassards traditionnels, qui possèdent une étroite zone de mesure et doivent absolument être placés correctement sur l’artère et à même la peau. Peu importe le côté, mais la prise est souvent effectuée sur le poignet gauche ou le bras gauche.

Toutefois, certains tensiomètres possèdent une technologie évitant ce genre de problèmes lors de la prise de tension. C’est notamment le cas des tensiomètres Omron, leader de la vente de tensiomètres à échelle.

La vidéo ci-dessous du fabricant Omron vous explique le fonctionnement d’un auto-tensiomètre en prenant l’exemple du modèle Omron M7 IT :

Quand vous utilisez un tensiomètre à domicile, vous devez aussi penser à dégager la zone de prise de tension pour ne pas fausser les résultats. Ainsi, il est préférable de relever votre manche et d’enlever toute sorte de bracelets ou d’accessoires trop serrés.

Enfin, pendant la prise de tension, évitez de parler et de bouger. Cela ne dure que quelques secondes. Prenez un rythme de respiration calme et plutôt lent afin de vous détendre.

 

Quand mesurer sa tension artérielle ?

Les meilleurs moments pour prendre votre tension artérielle sont  :

  • Le matin à jeun : avant le petit-déjeuner et avant de prendre tout médicament.
  • La nuit : avant d’aller se coucher.

L’idéal est de prendre votre tension à intervalles réguliers dans la journée. Vous pouvez retenir cette règle de trois pour être sûr d’avoir un suivi rigoureux :

3 mesures le matin, 3 mesures le soir, 3 jours de suite

Entre chaque prise, attendez une à deux minutes et gardez le résultat avec la valeur la plus faible. Vous pouvez demander l’avis à votre médecin si vous avez le moindre doute.

Il est également important de ne pas fumer, boire du café ou encore de réaliser une activité physique environ 30 minutes avant l’utilisation du tensiomètre, étant donné que ces éléments peuvent modifier notre niveau de tension.   

 

Comment se servir d’un tensiomètre électronique ?

Le tensiomètre électronique est le produit le plus adapté aux particuliers qui souhaitent surveiller leur tension depuis leur domicile. Il a l’avantage d’être rapide et facile à manipuler.

De plus, le fait de se trouver chez le médecin peut stresser le patient, ce qui entraîne un effet perturbateur sur la prise de tension. En effet, cette dernière est souvent plus élevée en cabinet qu’à domicile. C’est ce que l’on appel, “l’effet blouse blanche”. Grâce au tensiomètre électronique, les particuliers peuvent effectuer leurs mesures à la maison, dans un environnement familier et ce fréquemment. Le médecin peut alors analyser des résultats plus fiables lors des consultations de suivi et établir les diagnostics appropriés.

Une fois muni de votre appareil à tension artérielle, suivez nos indications étape par étape pour obtenir des résultats fiables :

  1. Consultez le manuel d’utilisation du tensiomètre ou demandez à un professionnel de santé de vous expliquer son fonctionnement.
  2. Prenez l’habitude de mesurer votre pression artérielle dans un environnement calme et familier.
  3. Asseyez-vous sans croiser les jambes et maintenez les pieds au sol. Si vous possédez un tensiomètre au poignet, positionnez le bras devant vous à hauteur du cœur. Si vous utilisez un tensiomètre au bras, posez le bras sur une table.
  4. Enfilez le brassard du tensiomètre correctement sur votre bras ou poignet gauche.
  5. Relâchez-vous cinq minutes avant de réaliser la mesure.
  6. Eviter de parler ou de bouger pendant la prise de tension et le dégonflement du brassard.
  7. Lisez les résultats une fois le brassard complètement dégonflé. Dans la plupart des cas, un signal vous indique la fin de la mesure. Si vous obtenez des valeurs inhabituelles, attendez quelques minutes, puis reprenez votre tension. En cas de doute, consultez votre médecin (ne modifiez votre traitement sous aucun prétexte sans l’avis d’un spécialiste.)

Un tensiomètre digital est très précis. La marge d’erreur est estimée en moyenne à environ 3mmHg seulement. Il est également conseillé de faire vérifier votre tensiomètre tous les deux ans ou après un choc. Cette vérification consiste à établir un étalonnage à l’aide d’une colonne à mercure pour mettre à jour la précision des données.

Certains tensiomètres électroniques mémorisent les valeurs, mais vous pouvez également notez les résultats dans un cahier sous forme de relevé d’automesure afin de suivre l’évolution de vos données.

Enfin, il est primordial de savoir que ces dispositifs médicaux ne sont pas adaptés aux personnes souffrant de maladies vasculaires ou de pathologies qui altèrent le pouls, comme l’arythmie et la fibrillation auriculaire.

 

 

Comment mettre un brassard pour tensiomètre ?

Pour les tensiomètres au bras, vous devez positionner la partie inférieure du brassard à environ 1 cm à 2 cm au-dessus du coude. A noter que, la mesure s’effectuant généralement sur le bras gauche, le tube d’air du brassard doit se mettre sur la partie intérieure du bras et s’aligner vers la paume de la main gauche. Par opposition, si vous réalisez la mesure sur le bras droit, le tube doit être placé le long du coude.

Pour ce qui est des tensiomètres au poignet, veillez à ce que le brassard ne couvre pas l’os saillant de votre poignet. Généralement, il faut laisser un espace d’environ 1 cm entre la main et le bord du brassard. Pour la majorité des tensiomètres électroniques, le boîtier de l’appareil se positionne sur la face interne du bras.

 

Comment utiliser un tensiomètre manuel ?

Avant tout chose, il est essentiel de savoir que les tensiomètres manuels doivent impérativement être utilisés avec un stéthoscope pour fonctionner.

Voici les étapes à suivre pour la prise de tension avec ce type d’appareils :

  1. Demandez à votre patient de dégager son bras gauche et de se mettre à l’aise sur une chaise ou sur votre table d’examen de façon à ce qu’il se relaxe.
  2. Placez le brassard autour du bras à environ 2 cm au-dessus du pli du coude et ajustez-le. Le brassard doit être assez serré, mais pas trop. Vous devez pouvoir insérer un ou deux doigts entre le bras et le brassard. Le tube d’air doit être positionné le long de l’artère brachiale vers la paume de la main du patient, qui doit être ouverte.
  3. Posez le pavillon du stéthoscope sur l’artère brachiale au niveau du pli du coude et mettez les écouteurs. Le patient doit avoir le bras étiré, sans tension ni rigidité.
  4. Fermez la clé d’alimentation d’air de la poire, sans forcer.
  5. Gonflez le brassard en réalisant une pression de manière régulière sur la poire, jusqu’à ce que la pression indiquée sur le manomètre soit de 180 – 200 mmHg.
  6. Dégonflez le brassard en ouvrant la clé d’alimentation d’air. Quand la valeur de la tension systolique est atteinte, le sang recommence à circuler et vous pouvez écouter un bruit à travers le stéthoscope. La donnée affichée à ce moment-là sur le manomètre correspond à la tension systolique du patient. Puis, vous aboutissez à la tension diastolique, quand le sang circule librement et que plus aucun bruit n’est audible avec le stéthoscope. Vous pouvez alors noter la valeur indiquée sur le manomètre.
  7. Retirez le stéthoscope et laissez le brassard se dégonfler totalement.

Nous rappelons que ce type de tensiomètre est uniquement recommandé pour les professionnels de la santé. Relativement complexe à utiliser, il n’est pas destiné aux particuliers.

 

 

Que faire des résultats obtenus avec le tensiomètre ?

 

 Comment interpréter les résultats de son tensiomètre ?

La pression artérielle mesure la force exercée par le sang sur les parois de nos artères. Les résultats obtenus se divisent en deux valeurs dont l’unité est le mm de Mercure (Hg) :

  • Le premier chiffre, le plus élevé, correspond au moment où le cœur se contracte. C’est la pression systolique.
  • Le deuxième chiffre, le plus bas, représente le moment où le cœur se relâche. C’est la pression diastolique.

Idéalement, la tension artérielle doit être inférieure à 135/85mmHg. A ce niveau, le risque de souffrir d’une maladie cardiaque ou d’un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) est moindre. Cependant, dans tous les cas, vous devez consulter votre médecin généraliste pour éviter d’interpréter vous-même les résultats et d’effectuer un auto-diagnostic ou même une automédication.

Dans le tableau ci-dessous, vous pourrez distinguer les différents niveaux de pression artérielle :

Niveau de tension artérielle Pression systolique en mmHg  

Pression diastolique en mmHg

Normal

Moins de 120

et

Moins de 80

Elevé

120 à 129

et

Moins de 80

Hypertension niveau I

130 à 139 ou

80 à 89

Hypertension niveau II

140 ou plus

ou

90 ou plus

Hypertension sévère (consultez votre médecin immédiatement)

Plus de 180

et/ou

Plus de 120

En outre, nous vous recommandons de noter et de conserver vos résultats avec l’heure et la date des mesures. Quand vous utilisez un appareil pour prendre la tension à domicile, vous pouvez vous servir de l’application mobile disponible avec votre appareil pour enregistrer vos données et les transmettre à votre médecin.

 

 Pourquoi j’obtiens des valeurs de tension artérielle anormales ?

De multiples facteurs peuvent influencer le niveau de votre tension artérielle. Cette dernière varie aussi pendant le jour et la nuit et dépend du lieu où vous vous trouvez lors de la prise de tension. Dans ce cas, c’est tout à fait normal que les résultats soient différents d’une mesure à l’autre.

Mais, d’autres éléments engendrant des mesures imprécises peuvent être contrôlés :

  • Utiliser la mauvaise taille de brassard : le fait que le brassard tienne bien en place ne signifie pas que sa taille est appropriée. Cette dernière est directement liée à la circonférence de votre bras. Afin de déterminer la taille adéquate du brassard, vous devez vous munir d’un mètre ruban et mesurer la circonférence de votre bras entre l’épaule et le coude, dans la position adoptée pendant la mesure. Ne serrez pas trop le mètre ruban. Notez la mesure exacte en centimètres. Ensuite, vous pouvez choisir la bonne taille de brassard.

Circonférence du bras (cm)

Taille du brassard

18 – 22 cm

Small
22 – 32 cm

Medium

32 – 45 cm

Large

  • Ne pas se servir correctement du brassard : assurez-vous de positionner correctement le brassard. Après l’avoir mis en place, vérifiez que le capteur soit bien positionné sur l’artère humérale. Le tube d’air doit descendre le long de la face intérieure de votre bras. Il ne doit ni être trop serré, ni trop lâche. Consultez le guide d’utilisation spécifique à votre appareil pour plus de précisions.
  • Réaliser certaines activités avant la mesure : évitez de manger, de boire de l’alcool ou des boissons contenant de la caféine, de pratiquer une activité physique ou de fumer 30 minutes avant de prendre votre tension artérielle. Ainsi, il est conseillé de se relaxer 15 minutes avant la prise de tension. Il est préférable de ne pas mesurer sa pression artérielle lorsque l’on est soumis au stress. Enfin, privilégiez un lieu calme et paisible.
  • Prendre une mauvaise position ou trop bouger : pensez aux positions adaptées à l’utilisation de chaque type de tensiomètres expliquées précédemment dans cet article.

 A quoi servent les résultats de la tension artérielle ?

Les cardiologues recommandent la mesure de la pression artérielle dans les buts suivants :

  • Confirmer le diagnostic et vérifier que l’hypertension est apparue seulement lors de la consultation en cabinet. Ceci est très important, surtout avant la prescription de tout traitement.
  • Détecter l’hypertension qui n’a pas présenté de symptômes.
  • Évaluer l’efficacité du traitement en cours.

 

Vous savez maintenant comment utiliser un tensiomètre à domicile. Mais, vous n’êtes pas encore équipé et ne savez pas quel appareil de tension choisir ? N’hésitez pas à consulter nos articles pour tout savoir de ce dispositif médical de plus en plus répandu et assurant facilement un suivi de votre pression artérielle !

 

Nos gammes de tensiomètres aux meilleurs prix vous attendent ! Trouvez le tensiomètre Omron ou Beurer qui vous correspond et choisissez les accessoires pour tensiomètre nécessaires au bon déroulement de la prise de tension tels qu’un brassard au diamètre adapté à votre bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *