Tout savoir sur le défibrillateur

Qu’est-ce que la défibrillation ?

La défibrillation, aussi appelée choc électrique externe ou cardioversion, est un geste qui consiste à délivrer un courant électrique dans le cœur lorsque celui-ci s’arrête de battre ou présente des rythmes de battement anormaux. Le cœur ne peut assumer son rôle de pompe sanguine, c’est la fibrillation. C’est dans ce cas précis que le défibrillateur est utilisé. C’est est un outil de médecine de l’urgence utilisé pour les premiers secours qui a vocation à redonner un rythme cardiaque normal à la victime.

Le plus souvent, ce sont des batteries qui assurent le fonctionnement du défibrillateur afin de pouvoir le transporter aisément et de faciliter la réanimation cardio-pulmonaire. Il est constitué d’un bloc électrique, qui délivre un courant électrique, de deux électrodes larges et d’un haut parleur guidant vocalement l’utilisateur dans son action de réanimation. Recouvertes d’un gel qui conduit le courant électrique, elles sont posées sur le thorax de la victime. Il existe aussi des électrodes pédiatriques, plus petites, qui délivrent un choc électrique moins intense. Cet appareil de réanimation ne permet pas de traiter la cause, mais permettent d’attendre les secours en cas de problème. Dans la plupart des cas, un guidage vocal vous aidera à bien utiliser le défibrillateur. Les secours peuvent être appelés pendant que le défibrillateur est en marche. Attention : le fait que le défibrillateur fasse repartir le cœur ne garantit pas dans tous les cas la survie de la personne.

Quand et comment utiliser un défibrillateur ?

Un défibrillateur doit être utilisé dans des cas bien précis, c’est à dire uniquement quand une personne est en arrêt cardiorespiratoire. L’arrêt cardiaque de la victime se déclare quand celle-ci est inanimée, qu’elle ne répond pas aux stimulations et qu’elle ne respire plus. Lorsque vous vous trouvez dans cette situation d’urgence dans un lieu public et que vous avez accès à un défibrillateur externe, généralement protégé dans son boîtier pour défibrillateur, il faut absolument respecter 3 étapes fondamentales données par la Fédération Française de Cardiologie :

arretcardiaque__041366000_1615_29052012 (1)

  1. Appeler les secours : en premier lieu, vous devez impérativement appeler les secours en composant le 15, le 18 ou le 112.
  2. Effectuer un massage cardiaque :  Il est préconisé d’utiliser le défibrillateur au bout de deux minutes de massage cardiaque, s’il est à disposition. N’hésitez pas à consultez notre guide pour savoir comment effectuer un massage cardiaque.
  3. Défibriller : une fois que vous avez le défibrillateur entre les mains, il est nécessaire de le mettre rapidement en marche. Puis, il faut mettre les pastilles des deux électrodes (pré-gélifiées) sur le patient (en vérifiant que la surface est bien sèche), généralement un schéma indique leur emplacement pour orienter la personne qui prodigue les soins de premiers secours.  La première électrode se place au-dessous de la clavicule droite, l’autre sur le côté gauche du thorax, 5 à 10 cm au-dessous de l’aisselle. Certains modèles sont accompagnés d’un kit de rasage d’urgence à utiliser si la victime a une pilosité trop importante qui empêche de bien fixer les électrodes sur le torse.

Ces 3 gestes peuvent sauver des vies, c’est pourquoi il est très important de les connaître pour bien les appliquer si l’on se trouve face à ce genre de situations d’urgence. Si vous souhaitez en savoir plus sur les gestes de premiers secours, lisez notre article !

Comment fonctionne un défibrillateur ?

Une fois le défibrillateur allumé et les électrodes installées correctement, l’appareil  va tout d’abord procéder à une analyse. Il étudie automatiquement l’activité électrique du myocarde et décide si un choc doit être délivré ou non. Durant ce processus, il faut veiller à ne pas toucher la victime pour ne pas interférer dans le diagnostic. Ce processus est très rapide, car le temps est compté pendant l’arrêt cardiaque.

Il existe différents types de défibrillateurs :

Défibrillateur entièrement automatique

Celui-ci délivre le choc électrique directement en vous l’indiquant vocalement au préalable. C’est un défibrillateur grand public relativement simple à utiliser, car vous ne devez appuyer sur aucun bouton pour déclencher les stimulations électriques.

defibrillateur-entierement-automatique-lifeline-defibtech_2

Défibrillateur entièrement automatique LIFELINE DEFIBTECH

 

Défibrillateur entièrement automatique Fred Easy Schiller

Défibrillateur semi-automatique

Cette catégorie de d’appareils de réanimation vous demande d’appuyer sur un bouton afin de lancer le choc. Pour le reste, le fonctionnement des défibrillateurs automatiques et des semi-automatiques reste très similaire.

Défibrillateur semi-automatique Fred Easy Schiller

Dans les deux cas, il ne faut pas être trop proche de la victime pour ne pas recevoir une partie du choc électrique. De plus, la machine indique si le choc a suffi à faire repartir le cœur.  Si ce n’est pas le cas, il faut continuer les massages cardiaques avant de refaire un diagnostic quelques minutes plus tard. Si la procédure est un succès, que la victime respire à nouveau mais qu’elle reste tout de même inconsciente, il faut la mettre en position latérale de sécurité (sur le côté) pour éviter l’obstruction des voies respiratoires en cas de vomissements. Si elle reprend conscience une fois le choc délivré, il faut laisser les électrodes en place et le défibrillateur allumé, en attendant la prise en charge de la victime par un médecin.

Même en cas de survie, il faut tout de même prendre en considération que la victime peut garder des séquelles neurologiques irréversibles. Mais, sans prise en charge immédiate, les chances de survies sont minimes, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. C’est pour cela qu’il est essentiel d’équiper les lieux publics avec des défibrillateurs externes, en faisant en sorte qu’ils soient bien visibles et facilement accessibles afin d’éviter de perdre du temps dans ces situations critiques. Il également important de former le public aux gestes de premiers secours et d’assurer la maintenance des appareils.

Par ailleurs, il existe des défibrillateurs de formation, conçus spécifiquement pour la formation des équipes de secouristes ou du grand public, dans le cadre de stages de formation aux gestes de premiers secours par exemple. Ils sont pré-programmés avec de nombreux scénarios qui simulent différents rythmes cardiaques nécessitant parfois la délivraison d’un choc.

defibrillateur-de-formation-i-pad-nf-1200-trainer-colson

Défibrillateur de formation COLSON

En conclusion, nous pouvons dire que la présence d’un défibrillateur externe est indispensable dans les lieux publics, car il permet à quiconque de sauver la vie d’un individu en arrêt cardiaque en attendant l’arrivée des secours. En outre, le suivi d’une formation pour adulte de gestes de secourisme joue un rôle important, car elle prépare à l’utilisation de ce dispositif avec des mises en situations. Pour l’achat d’un défibrillateur, retrouvez notre large sélection sur le site GirodMedical.

Pour suivre notre actualité, rendez-vous sur la page Facebook de GirodMedical ou notre Twitter GirodMedical !

Source :

ANMS, “Gestion des défibrillateurs automatisés externes”, juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *