Vous ouvrez votre cabinet d’ostéopathie ? Suivez nos conseils et optez pour le meilleur matériel d’ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique utilisée pour discerner et régler les problèmes de réduction de mobilité qui peuvent arriver sur tout le corps. L’état de santé peut parfois être atteint et changer à cause d’une perte de mobilité qui peut intervenir au niveau des muscles, des ligaments  ou encore dans les articulations. Cette thérapie est donc utilisée pour soulager les douleurs et évacuer les tensions qui peuvent être présentes dans le corps mais également dans l’esprit.

Comment bien réussir l’ouverture de son tout premier cabinet d’ostéopathie ?

Que vous soyez jeune diplômé ou que vous désirez enfin sauter le pas et souhaitez vous mettre à votre propre compte, voici nos 5 conseils pour réussir l’installation et l’ouverture de votre cabinet d’ostéopathie.

 1. Bien étudier tous les aspects:

Avant d’ouvrir votre cabinet, vous devez choisir l’endroit où vous allez vous implanter. Pour cela, nous vous conseillons de faire une étude de marché qui vous permettra de définir votre zone de chalandise c’est-à-dire d’où viendront vos patients potentiels et quelle distance ils sont prêts à réaliser pour trouver un ostéopathe. Analyser si la concurrence est importante ou non dans la zone où vous souhaitez vous installer. Réaliser un business plan vous aidera également à définir un budget prévisionnel qui peut être fait pour les dépenses dans le mobilier comme l’achat de votre table de massage. Le matériel médical est indispensable à votre activité et va donc par conséquent constituer une partie importante  de votre budget notamment la table d’ostéo, mais également l’ensemble du matériel consommable que vous allez devoir réapprovisionner assez souvent comme les draps d’examen. Le budget prévisionnel peut également vous aider à faire une approximation du revenu minimum que vous devez réaliser afin de couvrir vos charges mensuelles au début de votre activité.

  2. Faire preuve de patience:

Avant de pouvoir ouvrir votre cabinet, vous devez tout d’abord bien effectuer toutes les démarches administratives qui peuvent parfois être longues. Une fois toutes les démarches administratives faites, vous pourrez enfin ouvrir votre cabinet et exercer en toute légalité. Il vous faudra ensuite commencer à construire votre réseau et votre réputation, ce qui prend beaucoup de temps, c’est pourquoi il faut s’armer de patience et ne pas baisser les bras devant tout le travail qui vous reste à accomplir. Au début de votre installation votre activité sera lente, mais cela vous rendra alors disponible, dans ce cas, il faudra que vous soyez toujours connecté. Cela vous laissera tout le temps d’intervenir en cas d’urgence et de montrer que vous êtes présent pour vos patients et surtout réactif. Il faut donc faire en sorte d’être toujours joignable que vous soyez à votre cabinet ou en déplacement.

 3. Être ambitieux:

Pour pouvoir construire votre réseau et vous faire connaître, vous allez devoir pousser des portes. Tout d’abord, allez à la rencontre de vos confrères qui travaillent dans la même ville, les villes voisines ou la région vous faire connaître. Ensuite allez voir les autres professionnels de la santé (médecins, infirmières, dentiste, kinésithérapeute, etc.) pour leur faire savoir qu’un ostéopathe est arrivé. Comme votre activité n’est pas encore bien développée, vous avez du temps pour proposer vos services à des maisons de retraite, des clubs sportifs ou encore des entreprises. N’oubliez pas les petits commerces qui sont tout aussi important surtout si vous êtes dans une petite ville.

Se lancer seul n’est pas toujours facile et peut faire peur. Alors si vous voulez vous lancer en solo mais que vous craignez de ne pas réussir à vous faire un réseau, nous vous suggérons d’essayer de voir si un ostéopathe est à la recherche d’un remplaçant, car il part à la retraite. Dans ce cas la patientèle sera déjà constituée, il ne tiendra plus qu’à vous de montrer que vous êtes aussi compétent que leur ancien ostéopathe.

 4. Aménager correctement son cabinet:

Votre cabinet peut être un atout pour fidéliser vos patients, le choix du local est donc primordial ainsi que l’accessibilité aux différentes pièces présentes dans le cabinet. En effet, vous pouvez avoir des patients handicapés ou âgés, il faut donc leur faciliter l’accès au maximum. Il faut également s’assurer que la pièce de consultation est bien isolée pour bien garder la confidentialité des consultations. Votre salle d’attente doit être confortable avec une décoration neutre, qui apaise. Pourquoi ne pas décorer votre cabinet avec des planches anatomiques d’ostéopathie par exemple, durant leur attente vos patients pourront en apprendre plus sur votre profession. Vous devez également vous assurer que votre cabinet est bien rangé et propre, car ce sont des critères importants qui favorisent le bien-être du patient, mais qui peuvent également jouer sur leur fidélité. Nous vous recommandons d’utiliser une bombe désodorisante aux huiles essentielles ou un diffuseur d’huiles essentielles pour avoir constamment une atmosphère calme et paisible (pas d’huile trop agressive au niveau de l’odeur). N’hésitez pas également à installer un lavabo dans votre salle de consultation (si vous le pouvez) afin de laver vos mains entre vos patients et cela vous évitera de devoir aller jusqu’au sanitaire.

5. Le matériel d’ostéopathie indispensable pour l’ouverture de votre cabinet:

Le matériel médical général

Dans votre cabinet, vous devrez avoir du matériel que l’on peut retrouver chez notre médecin généraliste comme:

      • Un stéthoscope
      • Un tensiomètre
      • Un marteau de réflexe
      • Du gel hydroalcoolique pour laver vos mains entre chaque patient
      • Des draps d’examen pour protéger votre table mais également pour des raison d’hygiène

Mais vous allez également avoir besoin de matériel plus spécifique à votre profession.

Le matériel dédié à l’ostéopathie

Les équipements pour la rééducation et pour le massage utilisés dans votre corps de métier sont très variés et divergent selon les besoins de chaque praticien.

  •  Mais l’élément essentiel, central et commun à tous reste tout de même la table de massage ostéopathique. Cela pourra être une table de massage électrique, ce qui permettra d’accéder plus facilement à votre patient.
  • Ou si votre budget ne vous le permet pas une table de massage fixe conviendra tout autant. Si vous pratiquez le massage crâniens la table devra avoir d’autres spécificités. Comme être munie d’une cavité faciale ou d’une ouverture au niveau de la têtière que l’on appelle également bouchon ou trou visage et de repose-bras ou d’accoudoirs pour le confort de votre patient.

  • Pour permettre à vote table d’avoir une plus grande longévité nous vous conseillons de l’équipée d’une housse de protection qui est généralement en coton. Ce qui apportera plus de confort à vos patients qui ne seront pas en contact direct avec la table qui peut parfois être froide (surtout pour les premiers patients)
  • Vous pouvez également avoir besoin de coussins de massage. Ces coussins peuvent être aussi bien utilisés pour faire des massages sur la table, que pour faire des manipulations au sol. Les matériaux dans lesquels ils sont conçus sont destinés à être nettoyés voire même désinfectés.
  •  Pour la manipulation des patients et les massages, vous avez plusieurs produits possibles:
    • Les huiles de massage, qui peuvent être parfumées ou non. Attention certains patients ne supporte pas certaines odeurs, il est donc préférable de prendre une huile de massage sans parfum qui conviendra à toute votre patientèle. Elles peuvent être dotées de certains effets comme chauffante, apaisante, chaleur douce ou encore effet froid.
    • Les gels de soin ou de massage, ces gels ont souvent des propriétés comme l’effet froid ou l’effet chaud.
    • Les crèmes de massage qui permettent d’effectuer des massages prolongés tout en hydratant la partie massée et cela sans effet gras.
    •  Vous pouvez parfois avoir besoin de serviette de bain pour éponger le surplus d’huile de massage si la peau n’a pas tout absorbé à la fin de la séance.

Le matériel de bureau

  • Pour accueillir vos patients et discuter avec eux vous allez avoir besoin d’un bureau,   ainsi que de 3 ou 4 chaises.
  •  Dans le domaine de l’informatique, vous allez avoir besoin d’un ordinateur pour gérer  les fiches de vos patients et d’une imprimante pour imprimer les factures de vos consultations. Si vous souhaitez accepter le paiement par carte, il vous faudra également un lecteur de cartes bancaires.
  • Pour les petites fournitures, nous vous recommandons d’avoir des rames de papier A4 pour votre imprimante, des classeurs pour votre comptabilité et vos documents importants, des enveloppes, un tampon encreur avec les informations de votre  cabinet, bien entendu des stylos et si vous le souhaitez des cartes de visites.

Le résumé des 5 clés pour réussir l’installation de son cabinet d’ostéopathe

Voici donc toutes nos conseils pour bien réussir l’ouverture de votre premier cabinet d’ostéopathie. Bien entendu, cette liste de conseils n’est pas exhaustive, mais ceci est d’après nous les 5 recommandations les plus importantes. En résumé:

  1.  Bien tout analyser avant de se lancer et ne pas hésiter à faire un business plan
  2.  Armez vous d’une grande dose de patience que ce soit pour les démarches administratives ou pour la création de votre réseau. La patience doit devenir votre maître-mot.
  3.  N’ayez pas froid aux yeux et allez rencontrer un maximum de personnes, assister à des événements, c’est le meilleur moyen de vous faire connaître par vos potentiels patients.
  4.  Faite bien attention à la disposition et à l’aménagement de vos locaux cela peut jouer sur votre patientèle et sa fidélisation.
  5.  Bien choisir le matériel d’ostéopathe de base dont vous avez besoin pour commencer votre activité. Dès le départ, investissez dans du matériel de qualité. La liste de matériel que nous vous avons dressée concerne juste le matériel de base. Nous savons très bien que la matériel pour l’ostéopathie est très diversifié. À vous de l’adapter selon vos besoins.

         Petits conseils bonus:

Pour financer votre installation n’hésitez pas à chercher des aides à la création ou des aides aux financements ou bien d’autres types d’aides qui peuvent être parfois proposées par les régions ou les villes. N’ayez pas peur de vous faire aider dans toutes vos démarches (administratives, le choix de votre régime, de vos assurances ou pour votre protection sociale)  car elles peuvent parfois être difficiles à comprendre surtout quand ce n’est pas notre domaine. Demandez un devis auprès de votre distributeur de matériel médical afin de bénéficiez de remises exclusive pour l’équipement intégral de votre cabinet.

A propos Audrey de Girodmedical

Audrey de Girodmedical suit l’actualité du secteur de la santé afin de vous fournir des informations sur les dernières tendances et pratiques. Son rôle de conseillère clientèle lui permet de comprendre vos attentes afin de vous aider dans le choix de votre matériel médical. Retrouvez tous ses conseils à travers les articles qu’elle publie sur ce blog, rédigés grâce à l'aide des avis et des retours d'expériences de nos clients professionnels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *