Infirmière, un métier polyvalent

L’infirmière ou l’infirmier doit assister le médecin lors de la prise en charge du patient, en prodiguant à ce dernier des soins médicaux généralistes.

Il accompagne le patient lors du diagnostic, en réalisant des prises de sang ou en l’amenant passer des radios. Il surveille son état de santé, en mesurant sa tension ou en prenant sa température pour vérifier s’il a de la fièvre. Il réalise aussi certains soins médicaux comme le changement de pansement et peut également effectuer des piqûres. S’il est spécialisé en chirurgie, il assiste le chirurgien durant l’opération, et procède à la préparation du patient en amont.

Il peut également aider le malade à réaliser des tâches quotidiennes, comme s’habiller, ou manger, si celui-ci est dans l’incapacité de les réaliser lui-même. Les infirmières en gériatrie sont particulièrement concernées par la perte d’autonomie des patients.

Les qualités requises

Capturer

Le métier d’infirmière peut être relié à de nombreuses spécialités médicales et peut s’exercer dans des hôpitaux, des centres de soins, des maisons de repos, et également en cabinet privé (infirmièr(e)s libéral(e)s). Les conditions de travail sont différentes en fonction des différents lieux professionnels énoncés ci-dessus, mais c’est un métier physiquement  et psychologiquement épuisant, notamment pour les infirmières de nuit, qui mènent une vie décalée. C’est un métier qui demande également une grande disponibilité, notamment le week-end. La profession est exercée par des personnes passionnées qui dédient une grande partie de leur temps aux malades. Il faut savoir, qu’en fonction de la personnalité et des attentes de chacun, il est possible d’exercer dans des conditions de travail différentes, ce qui peut avoir un impact important sur le rôle et les missions de l’infirmière. En effet, le service des urgences, convient aux personnes qui recherchent une dose d’adrénaline et qui peuvent gérer un stress intense. A contrario, une infirmière en milieu scolaire pourra bénéficier d’horaire fixe et d’un environnement moins stressant.

De manière générale, pour exercer ce métier, il faut faire preuve de sang froid et posséder une force mentale pour faire face à la souffrance des patients et à la détresse de leurs proches. Il est important d’avoir un sens du contact humain développé, pour accompagner psychologiquement le patient dans les différentes étapes de son hospitalisation, notamment dans le cadre des soins palliatifs.

Une tenue adaptée est fortement recommandée pour réaliser le métier d’infirmière. Il est important de s’équiper correctement. Porter une tunique ou une blouse permet de protéger les vêtements de possibles éclaboussures de sang ou autres liquides. Les vêtements professionnels comportent généralement une poche afin d’y entreposer des stylos ou divers petits éléments médicaux. Les infirmières ou infirmiers portent également des sabots spécialement conçus pour être confortables pour les pieds lors des longues journées de travail.

Les études

Capturer

Pour être infirmièr(e), il est conseillé d’obtenir un baccalauréat scientifique ou un bac ST2S (Sciences et technologie de la santé et du social), mais il n’est pas interdit d’obtenir un autre diplôme non scientifique. Il y a deux possibilités afin d’intégrer une école d’infirmier (IFSI), soit en entrant dans une école préparatoire paramédicale infirmier ou en tentant directement le concours d’entrée de l’IFSI. Il faut ensuite étudier 3 années au sein de l’Institut de Formation en soins infirmiers, avant d’obtenir le diplôme d’infirmier. Il est possible de se spécialiser en pédiatrie, anesthésie ou même devenir infirmièr(e) de bloc opératoire après une à deux années de pratique professionnelle et environ un an de formation. Après 5 ans d’exercice en tant qu’infirmière, il est possible d’accéder au poste de cadre de la santé en suivant une formation spécifique. Ce poste consiste principalement à manager une équipe de soins.

Pendant la période de formation, les élèves-infirmièr(e)s amassent des connaissances théoriques importantes, mais elles s’exercent également à la pratique de nombreux soins médicaux. Pour que cela soit possible, les élèves s’entraînent sur des dispositifs pédagogiques spécifiques comme le mannequin de soins 3B Scientific. Ces outils didactiques permettent de préparer au mieux les infirmièr(e)s à diverses situations médicales réalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *