En quoi consiste la chiropraxie ?

Le chiropracteur est un professionnel de la santé qui traite les maux relatifs à la colonne vertébrale, ainsi que toutes les anomalies liées a l’appareil neuro-musculo-squelettique. Il participe au diagnostic, aux soins, et à la prévention de ces troubles.

Cette profession a vu le jour en 1895, aux États-Unis, grâce au guérisseur Daniel David Palmer, qui aurait rendu l’ouïe à l’un de ses patients en réalisant un réajustement chiropratique d’une de ses vertèbres.

Le rôle du chiropracteur

La chiropraxie se base sur le fait que les déséquilibres de la colonne vertébrale peuvent entraîner  des conséquences sur le fonctionnement du système nerveux, qu’il faut rétablir par des techniques manuelles. Le chiropracteur utilise donc essentiellement ses mains et réalise des manipulations et pressions spécifiques sur le patient, généralement allongé.

Il utilise parfois des outils ou accessoires comme le kinésio-tape, un bandage élastique autocollant mis au point par un chiropracteur japonais dans les années 70. Ces bandes permettent de soulager certaines douleurs lorsqu’elles sont appliquées sur des zones précises. Cette pratique s’est fortement développée dans le milieu sportif, il n’est pas rare de voir des athlètes concourir avec des bandes de couleurs sur leur corps.  En effet, ces bandes peuvent stimuler ou réduire les contractions musculaires, ménager les articulations, décongestionner, tonifier, faciliter la cicatrisation, etc., en fonction des modalités d’applications des bandes de taping.

Capture

Le chiropracteur utilise également des tables de massage avec de nombreux plans pour positionner le patient dans des postures spécifiques. C’est l’outil de travail essentiel des professionnels utilisant des méthodes thérapeutiques manuelles, comme l’ostéopathe et le kinésithérapeute.

Le motif de consultation le plus fréquent, est le mal de dos, qui touche particulièrement la colonne vertébrale du patient. Cependant, les maux de têtes et les douleurs cervicales font également partie des troubles traités par le chiropracteur.

La chiropraxie est reconnue depuis longtemps par l’OMS (organisation mondiale de la santé) et bénéficie depuis 2002, d’une reconnaissance officielle en France. Cela signifie  notamment que le chiropracteur a le droit de manipuler les cervicales du patient sans certificat médical. Malgré cette reconnaissance, l’Assurance Maladie ne rembourse pas les frais de consultation liés à la chiropraxie, mais de plus en plus de mutuelles  le proposent.

Il est important de souligner que le rôle du Chiropracteur peut aller au delà d’une simple séance. En effet, le praticien peut également prodiguer des conseils sur les postures à adopter au quotidien, sur l’hygiène de vie et la nutrition.

wellness-285590_960_720

Seulement 900 praticiens exercent en France, un nombre faible, si l’on compare avec d’autres métiers paramédicaux comme l’ostéopathie (20 000 praticiens). Aux États-Unis, cette profession est beaucoup plus prisée, puisqu’il existe 75 000 chiropracteurs, ce qui en fait le 3ème profession du domaine de la santé après le métier de médecin généraliste et celui de chirurgien dentiste.

La formation

Pour devenir chiropracteur, il faut obtenir un diplôme spécifique, obtenu après 6 années d’enseignements supérieures dans l’une des écoles accréditées par le Chiropractic Council of Education. En France, il n’existe qu’un seul établissement qui délivre ce titre, c’est l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie (IFEC), basé à Paris et Toulouse.

Le formation comprend un enseignement de 5005 heures alliant cours pratiques et théoriques. Il faut également réaliser 15 mois d’internat clinique dans les centres cliniques de chiropraxie de l’IFEC, sous la surveillance de professionnels expérimentés

Le chiropracteur pourra se spécialiser, après la formation initiale et effectuer des spécialisations en 2 ou 3 ans. Il existe plusieurs spécialisations : l’imagerie médicale, l’orthopédie, la neurologie, la chiropraxie pédiatrique, la chiropraxie du sport etc.

La chiropraxie et le sport

Reconnu comme une solution médicale complémentaire par le CIO (comité internationale olympique) en 1992, la chiropraxie est régulièrement utilisée dans le domaine du sport. En effet, elle permet aux sportifs d’améliorer leur performance, de prévenir certaines blessures, de soigner des possibles déséquilibres et de favoriser la récupération.

Les athlètes de haut-niveau sollicitent de façon intensive leurs muscles et leurs articulations, ils sont donc soumis plus facilement à des douleurs physiques. Ce pourquoi, de nombreux sportifs reconnaissent avoir eux recours à la chiropraxie, tels qu’Usain Bolt, Roger Federer et de nombreuses équipes de basketball et de volley-ball.

 

Une réflexion au sujet de « En quoi consiste la chiropraxie ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *