Masques contre la COVID-19 : sont-ils vraiment utiles ?

Depuis le 20 juillet 2020, le port du masque grand public est obligatoire (sous peine d’amende) dans tous les lieux clos. Le but est de limiter les risques d’une reprise de l’épidémie. Il est obligatoire de porter un masque pour toutes les personnes de plus de 11 ans. Il faut adapter son quotidien par rapport à ce paramètre. Le masque chirurgical ou masque de protection permet de filtrer les bactéries et éviter de contracter un virus comme celui de la COVID-19 ou autres maladies.

Ces masques chirurgicaux sont habituellement utilisés au bloc opératoire par les chirurgiens pour éviter que les bactéries de leur bouche ne soient projetées sur la plaie du patient. Ils peuvent également être utilisés par le grand public dans un contexte d’épidémie.
Vous vous posez certainement des questions :
Ce masque est-il efficace ?
Quel modèle de masque choisir ?
Comment mettre correctement le masque ?
Où acheter un masque chirurgical ?
Nous allons répondre à vos questions à travers cet article.

Les masques de protection sont-ils efficaces ?

La COVID-19 se transmet par les micro-gouttelettes que l’on projette dans l’air en éternuant, en toussant ou encore en parlant. Pour limiter la quantité de micro-gouttelettes que l’on projette autour de nous, il faut se couvrir le nez et la bouche avec un masque.

Il est important de respecter cette mesure même si l’on ne ressent aucun symptôme : il est possible d’être porteuse ou porteur sain et de transmettre la maladie. Le masque permet de se protéger du coronavirus et de protéger les autres !

Quel masque choisir contre le coronavirus ?

Il existe de nombreux masques avec des niveaux de filtrations variables. On peut distinguer :

Le masque chirurgical, « anti-projections ». Ce dispositif médical doit être conforme à la norme EN 14683. Il évite la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par la personne qui porte le masque. Le masque protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par son entourage. Sa durée d’utilisation ne doit pas dépasser 3 heures. Au bout de 3 heures le masque devient trop humide et n’est plus performant.

 

Le masque filtrant FFP2, « de protection respiratoire ». C’est un dispositif qui comporte une soupape pour respirer plus confortablement car il filtre également l’air expiré. Il est réservé aux soignants. Le masque FFP2 répond à la norme NF EN 149.

  • Les masques de protection respiratoires (masque coque, masque FFP2 ou FFP3) : ce sont des masques avec un haut niveau de filtration qui sont utilisés en milieu de soins pour des agents infectieux comme celui de la tuberculose. Ce masque filtre les bactéries et les aérosols.
    Ces masques sont jetables, à usage unique et non lavables. Dès que vous l’enlevez, il faut le manipuler avec précaution et le jeter directement car il peut être contaminé.

Le masque en tissu « grand public » ou « alternatif » est destiné à compléter les gestes barrières. Ces masques sont fabriqués par les industriels de textile et vendus en pharmacie ou grande distribution. Ils peuvent également être mis à disposition par les communes.

 

  • Les masques en tissu, à usage non sanitaire ont été testés par les services de la Direction générale de l’Armement (DGA) et répondent à des normes sanitaires spécifiques pour filtrer les gouttelettes infectieuses. Deux catégories de masques ont été définies par l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm)

Comment utiliser son masque antivirus ?

Pour être protégé contre les particules bactériennes et virales, il est important de suivre certaines mesures par rapport à l’utilisation de son masque. Si vous ne les respectez pas, le masque peut être d’aucune utilité.

Comment mettre et retirer son masque ?

Pour qu’un masque chirurgical ou en tissu soit efficace, il faut bien l’enfiler. Plusieurs étapes sont à suivre.

  1.  Dans un premier temps, il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique.
  2.  Il faut ensuite positionner le masque dans le bon sens. Le côté coloré (bleu sur les masques chirurgicaux) doit être positionné à l’extérieur.
  3. Puis, repérer la barrette semi-rigide. Elle doit être placée sur le nez pour bien le protéger.
  4.  Le masque doit bien passer sous le menton pour protéger la bouche et le nez.

Pour retirer le masque chirurgical ou masque respiratoire FFP2, le début du processus est le même :

  1.  Lavez-vous les mains avec de l’eau ou du savon ou un gel hydro-alcoolique
  2. Retirer ensuite les élastiques et éloignez le masque de votre visage. Il est important de ne pas toucher l’intérieur et l’extérieur du masque. Jeter le directement à la poubelle. Pour les masques en tissu réutilisable enfermez-le dans un sac plastique jusqu’à son lavage.

Comment nettoyer son masque ?

Les masques en tissu sont conçus dans le but d’être réutilisables après lavage. Il est préconisé de le laver à 60°C durant 30 minutes à l’aide d’un produit détergent antibactérien. Il ne faut pas utiliser d’alcool ou de javel : ils endommagent le tissu.
Vérifier régulièrement la qualité du tissu, si un trou ou une usure apparaît, il ne vous protège plus, il faut le jeter.

Comment utiliser un masque avec des lunettes ?

Le port du masque peut vous poser problème si vous portez des lunettes car il engendre de la buée dans vos verres.
Pour diminuer ce risque vous pouvez laver vos lunettes avec de l’eau et du savon avant d’enfiler votre masque. Une fois qu’elles sont nettoyées, laissez-les sécher à l’air libre ou à l’aide d’un mouchoir puis utilisez un spray anti-buée. Ce spray empêchera la formation de buée sur les verres.
Vous pouvez également placer un mouchoir sur l’arête de votre nez en dessous du masque : le mouchoir va absorber l’humidité contenue dans votre souffle.
Il est également possible de coincer votre masque sous vos lunettes. Le poids de celle-ci permettra de bloquer l’air et d’éviter la buée !

Nous espérons que l’article vous a plu, vous avez maintenant toutes les informations nécessaires sur l’utilisation des masques antivirus. Retrouvez tous nos produits sur notre site internet.
Pour suivre notre actualité, rendez-vous sur nos réseaux sociaux : Facebook, Pinterest et Twitter !

A propos Audrey de Girodmedical

Audrey de Girodmedical suit l’actualité du secteur de la santé afin de vous fournir des informations sur les dernières tendances et pratiques. Son rôle de conseillère clientèle lui permet de comprendre vos attentes afin de vous aider dans le choix de votre matériel médical. Retrouvez tous ses conseils à travers les articles qu’elle publie sur ce blog, rédigés grâce à l'aide des avis et des retours d'expériences de nos clients professionnels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *