pose-garrot-medical

Comment bien poser un garrot ? Suivez les 5 étapes et nos conseils !

secourisme-ambulance-garrot-ambulanciers-sauveur

Qu’est-ce qu’un garrot ?

Contrairement à une fausse idée reçue, un garrot ne doit être utilisé qu’en dernier recours. Le garrot est un dispositif qui s’applique directement sur un membre blessé. En utilisant sa force, il permet de contrôler, maintenir ou arrêter une hémorragie dans une situation d’urgence absolue. Il faut savoir que le garrot est un outil très utilisé afin de sauver des vies dans des situations où il est difficile d’obtenir une aide des centres de secours. Il est important de savoir que le garrot n’est pas une solution optimale sur le long terme, il s’avère très efficace pour contrôler l’hémorragie sur le court terme en attendant qu’un professionnel puisse prendre le relais. Il est essentiel d’apprendre l’installation correct du garrot, car une mauvaise manipulation peut entraîner des conséquences terribles pour la personne. Aujourd’hui, depuis les attentats de 2015 qui ont eu lieu en France, l’état a demandé d’augmenter les formations au grand public concernant la pose de garrot. Ces gestes d’urgence peuvent permettre de sauver des vies. Le garrot peut aussi être utilisé dans un contexte chirurgical, il va permettre d’empêcher le flux sanguin vers les membres. Cela va aider les chirurgiens à opérer sans effusion de sang.

Qu’est-ce qu’une hémorragie?

Une hémorragie est un écoulement de sang qui est important en dehors de son système naturel constitué par le cœur et les vaisseaux sanguins.

  • l’hémorragie artérielle: le sang est rouge vermeil et il gicle.
  • l’hémorragie veineuse: le sang est rouge sombre et s’écoule en nappe.
  • l’hémorragie capillaire: le saignement est faible et sans danger.

On notera que les hémorragies les plus graves et dangereuses sont les hémorragies artérielles et veineuses.

Les différents points de compression sont au pli de l’aine pour une hémorragie du membre inférieur, sur la face interne du bras pour une hémorragie du membre supérieur et a la base du cou pour une hémorragie du cou.

Les différents types de garrot

Aujourd’hui, il existe plusieurs différents types de garrot, voici un tableau expliquant les types et leur moyen d’utilisation :

Types de garrot Moyen d’utilisation du garrot
Le garrot médical Commun, utilisation facile, chirurgien, secouriste.
Le garrot pneumatique Chirurgie moderne, pratique, sécuritaire, usage de gaz entrant dans un brassard gonflable.
Le garrot d’urgence / le garrot improvisé Construit en toile solide et non élastique, cravate, écharpe avec un bâton ou un crayon.
Le garrot à clip / le garrot réutilisable Ouverture rapide, desserrage progressif, sécuritaire, utilisation médical, secourisme, particulier.
Le garrot tactique Utilisé en urgence en extra-hospitalier par les soldats, des intervenants paramédicaux ou par les secouristes, ressemble aux brassards, dispositif rapide et simple à mettre en place.

 

Quand faut-il poser un garrot médical ?

La pose d’un garrot médical se fait rapidement. Il est important de prendre la décision le plus vite possible car cela permettra de gagner du temps pour la personne qui souffre. Par ailleurs, l’application d’un garrot médical est nécessaire uniquement si la personne présente un cas d’hémorragie externe grave non contrôlable par une compression locale.

Vous pouvez poser le garrot médical en respectant les quelques critères ci-dessous :

  • Il devient impossible de maintenir le point de compression
  • La blessure sur le membre est trop grande
  • Objet planté dans le membre
  • Si vous devez vous occuper d’une autre victime
  • Un membre broyé, où vous ne pouvez pas appliquer de compression locale

Il est important de noter sur le front de la victime l’heure à laquelle vous avez mis en place le garrot d’urgence. Il faut être extrêmement prudent, car vous ne pouvez pas laisser une personne avec le garrot serré pendant plus 2h. Cette personne risquera surement une baisse d’afflux sanguin à travers les autres membres. Ceci provoquerait ainsi une amputation du membre de la personne. De plus, la personne peut être victime d’une mort direct au moment où le garrot sera desserré. Le fait de libérer rapidement les toxines accumulées dans le membre peut provoquer un arrêt cardiaque.

Comment mettre en place un garrot d’urgence ?

Au préalable, vous seriez amené à vous mettre dans une position confortable afin de pouvoir aider la personne. Faites en sorte que la personne soit allongé sur le dos avec les jambes surélevées

Étape 1 : Analyser la source de l’hémorragie.

C’est la première étape, il vous faudra rechercher la source de sang. Vérifier que la victime ne regarde pas sa plaie, sa blessure ou le sang. Cela pourrait provoquer un malaise chez la victime et ainsi perdre tout contact avec elle. Attention, les garrots ne s’appliquent que sur des membres et pas sur des blessures à la tête ou au torse.

Étape 2 : Compression de la plaie

Cette deuxième étape a pour but de pouvoir discuter avec la personne tout en appuyant avec une compresse (stérile) ou d’autres matériaux absorbants. Il faut continuer à compresser la plaie pour éviter le sang de s’échapper. Si votre compresse commence à devenir pleine de sang, ne la retirez surtout car vous allez enlever le caillot de sang et l’hémorragie va continuer. Ensuite, si la plaie devient de plus en plus grave, inutile de continuer avec votre compresse. Vous pouvez envisager d’installer un garrot. Mais attention à ne pas retirer la compresse, vous avez la possibilité de le laisser en place tout en mettant le garrot, cela ralentit l’écoulement du sang.

Étape 3 : Appeler les services urgences

Dans toutes les situations graves, vous devez rester calme et essayer de ne pas transmettre votre stress auprès de la victime. Le dialogue est très important, essayer de vous renseigner sur la victime afin de transmettre ces informations aux services de secours.

Étape 4 : Mettre en place le garrot

Afin de mettre en place le garrot, il vous faudra choisir le bon matériel adapté à la situation. En effet, si vous avez un garrot médical près de vous, c’est la meilleure solution possible pour aider la victime. Si vous n’avez pas de garrot à votre disposition alors reportez-vous au tableau ci-dessus.

L’installation du garrot est une manipulation simple mais qui doit être efficace. Le garrot doit impérativement être situé entre le cœur et la blessure. Il faut que le garrot soit positionné entre la plaie ouverte et le cœur. Le but est d’interrompre le sang dans les artères venant du cœur. Pour un garrot improvisé, prenez un bâton, un crayon, un tournevis ou une branche d’arbre qu’il faudra installer entre le premier demi-nœud et le deuxième demi-nœud du garrot. Puis, tourner le bâton pour resserrer le garrot et ainsi limiter l’afflux du sang et stopper l’hémorragie. La pression produit par le garrot doit être importante, si le sang continue de saigner c’est le signal que le garrot a été mal installé.

Attention à ne pas installer le garrot directement sur la plaie !

pose-garrot-etape

Étape 5 : Maintenir la plaie propre et la victime au chaud

En attendant les secours, vous pouvez continuer à nettoyer la plaie pour éviter l’accroissement d’éventuels bactéries. Pendant ce temps, vous pouvez mettre la victime au chaud grâce à une couverture de survie. Vous avez aussi la possibilité d’accompagner la victime en l’aidant à boire de l’eau.

Quels sont les risques suite à la pose d’un garrot secourisme ?

Tel que montré précédemment, la pose d’un garrot nécessite plusieurs étapes importantes à respecter. Par ailleurs, il existe de nombreux risques suite à la pose d’un garrot. En effet, un garrot très serré et laissé trop longtemps pourrait provoquer une paralysie du membre. Il est important de ne pas desserrer le garrot, même durant une fraction de secondes. Pensez à ne pas recouvrir le garrot, tout simplement car les secours risquerait de passer à côté de la victime (dans le cas où il y aurait plusieurs victimes) et de ne pas s’en occuper à temps. La compression des nerfs et des vaisseaux peut provoquer plusieurs conséquences graves :

  • une mort des cellules du membre ce qui entraînera une amputation du membre
  • des fourmillements dans le membre à cause de la compression
  • un écrasement du nerf, risque de paralysie

Pour enlever le garrot, seul un médecin spécialisé peut réaliser cette étape.

Nos recommandations de garrot médical 2019

Girodmedical vous conseille sa gamme complète garrot spécialement conçu pour les infirmiers, les médecins, les secouristes, etc. Voici un tableau vous proposant les meilleurs modèles de garrots médical 2019 au meilleur prix.

lch latex tourniquet
Garrots en latex non stériles LCH

clip-garrot-mediprem
Garrot Mediprem

clipcomed-adulte-noir
Garrot Clipcomed
     
  • Facilite la ponction veineuse
  • 100% latex naturel
  • Réutilisables et lavables en machine
  • Spécialement conçu pour les prises de sang
  • En tissus coton
  • Ajustable automatiquement
  • Garrot à clip
  • Élastique car bracelet contient un peu de caoutchouc
  • Enfant et adulte
  • Plusieurs coloris au choix
  • Autoclavable
  • En polyamide et caoutchouc
  • Installation facile
  • Adulte
  • Boîtier et fermeture ABS
  • Couleur noir

Boite de 25 garrots en latex non stériles

Vendu à l’unité

Vendu à l’unité

 

 

nos experts répondent à vos questions sur le rameur chez girodmedical Besoin d’un conseil ? Nos experts sont là pour vous répondre par mail à l’adresse question@girodmedical.com ou par téléphone au 02 40 58 98 00.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *